méthodes

La préparation Mentale

QU’EST-CE QUE LA PRÉPARATION MENTALE ?

 

La préparation mentale est paradoxalement un terme qui est beaucoup employé dans le monde sportif (« cet athlète a perdu parce qu’il a mal géré son mental » ou « il a craqué émotionnellement »), mais c’est en réalité un aspect qui reste encore très peu travaillé dans les clubs sportifs. Le but est donc de vous apporter des outils simples à utiliser pour vous permettre d’entraîner votre mental de la même manière que l’on entraîne et que l’on prépare son corps, ses muscles, ses articulations, sa technique et sa stratégie.

Lorsque l’on parle de se préparer mentalement, il s’agit bel et bien de préparer ses pensées, soit tout ce que l’on fait à l’intérieur de notre tête. Envisagé sous l’angle du sport, il s’agit donc de penser la manière dont on envisage une compétition, un entraînement, une performance, des objectifs. La préparation mentale pourrait ainsi se définir comme l’ensemble des outils qui permettent d’apprendre à penser d’une manière appropriée et aidante par rapport à un sport pratiqué.

 

Pour débuter votre préparation mentale, je vous propose deux pistes de réflexion. Ces réflexions sont deux présuppositions de base, qui permettent, si on y adhère, de progresser plus rapidement au niveau de son mental. Vous n’êtes cependant pas obligés d’y croire.

 

L’échec n’existe pas, il n’y a que des résultats sur lesquels je m’appuie pour progresser.

 

Cette première présupposition amène à donner moins d’importance au résultat d’une compétition que ne le font généralement la plupart des sportifs.

Chaque résultat ne sera finalement que la photo « finish » d’une série d’actions durant la compétition et avant celle-ci. Le résultat, quel qu’il soit, permettra au sportif de se donner du feed-back (littéralement « se nourrir en retour de … ») pour continuer de progresser sur le chemin de ses rêves, et même après les avoir atteints.

Tout le paradoxe est là : les sportifs s’entraînent dur pour atteindre des résultats, mais ces derniers ne dépendent jamais que d’eux. Ces sportifs peuvent en effet effectuer une performance extraordinaire et cependant ne pas obtenir le résultat escompté. De même, ils peuvent effectuer une performance très moyenne et obtenir un résultat de vainqueur.

 

« Il n’y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va. » Sénèque

 

Depuis que je travaille dans le domaine de la préparation mentale, je suis toujours aussi surpris devant le nombre considérable de sportifs qui n’ont pas d’objectifs clairement établis.

Ils ont investi beaucoup de temps dans des entraînements, réalisé des sacrifices importants par rapport à leur vie personnelle, investi de l’argent dans du matériel, des entraîneurs, des voyages, sans savoir réellement pourquoi ils le font !

Vous pouvez avoir le meilleur bateau avec des voiles de première qualité, être sur le lac avec un vent puissant, si vous n’avez pas décidé de la direction vers laquelle vous voulez naviguer, ce bateau et ce vent ne vous servent à rien. Le vent aidera le marin qui sait où il va ! Le vent aidera le sportif qui a décidé ce qu’il veut réaliser ou atteindre.

Travailler sur la motivation c’est se fixer des buts (qui ne dépendent pas que de vous, comme gagner une compétition), mais aussi des objectifs (qui eux ne dépendront que de vous) afin de donner un sens à votre investissement à l’entrainement.

Autres méthodes :